Comment bien choisir son amplificateur avec ses enceintes ?

Récemment nous avons eu l’occasion sur notre blog de vous parler denceintes actives et d’enceintes passives mais aussi du rôle de l’amplificateur pour les enceintes. Pour rappel un amplificateur est un élément indispensable pour la diffusion d’un signal audio vers vos haut-parleurs et votre enceinte. L’amplificateur récupère un signal audio en provenance d’une source (la musique d’un smartphone par exemple) pour donner puissance et qualité d’écoute vers vos enceintes. Sans ampli, aucun son ne sort d’une enceinte. Il est donc indispensable à toute installation sono.

L’ampli peut être interne au caisson de votre enceinte, à ce moment-là on parlera d’enceinte active. Sinon il n’y a pas d’amplificateur dans l’enceinte, il vous faudra vous en procurer un externe. On parlera ici d’enceinte passive.

Dans le cas d’une enceinte active, l’amplificateur est parfaitement calibré à son haut-parleur. L’enceinte ne demande donc pas de réglage au niveau de l’ampli. Vous n’aurez pas à vous soucier de sa bonne correspondance avec des enceintes. Par contre, dans le cas de l’enceinte passive il vous faudra vous procurer un amplificateur externe, qui va venir alimenter votre enceinte. Ici se pose donc la question de la bonne correspondance entre ces deux éléments. Comment bien choisir son amplificateur avec ses enceintes ?

Amplificateurs

C’est quoi une bonne correspondance amplificateur et enceinte ?

Non, la réponse à cette question ne sera pas subjective. Trouver le bon amplificateur pour une enceinte sera bien le fruit de quelques recherches minutieuses. Il n’existe pas un seul amplificateur compatible avec votre enceinte. Il en existe certainement plusieurs, mais tous ne donneront pas les mêmes résultats. Nous allons voir ensemble comment juger de la bonne compatibilité entre ces éléments.

La bonne correspondance représente une combinaison parfaite entre ces deux éléments clés de votre installation sono. Si votre amplificateur correspond parfaitement à vos enceintes, vous pourrez tirer le meilleur de vos enceintes.

Cependant trouver un bon ampli sera surement le résultat de quelques recherches au court desquelles vous aurez à maîtriser certaines notions pour trouver LA bonne correspondance :

  • La puissance RMS : Norme de référence pour les constructeurs de matériel audio. La puissance RMS désigne la puissance moyenne fournie par votre ampli. C’est une notion importante pour connaitre la puissance effective de votre amplificateur. Cette puissance doit être sensiblement la même que celle de vos enceintes pour obtenir une bonne correspondance. Nous le verrons un peu plus tard, mais un ampli trop puissant ou pas assez puissant peu venir endommager vos enceintes.
  • La puissance admissible : Pour vos enceintes c’est la puissance maximum acceptable (ou admissible) avant de les endommager. Si vous dépassez cette puissance admissible avec un amplificateur très puissant poussé au maximum, vous risquez de faire fondre la bobine du haut-parleur de votre enceinte.

En résumé, lors du choix d’un amplificateur externe pour vos enceintes, vous devrez vous intéresser à la notion de puissance coté enceinte comme coté ampli. Cette notion est très importante pour trouver l’amplificateur adéquat. Un amplificateur en bonne correspondance avec une enceinte délivrera une puissance équivalente à celle de l’enceinte. Pour cela privilégiez la puissance RMS qui définit une puissance normée. Attention aussi à la puissance admissible pour vos enceintes qui ne doit pas être dépassée par la puissance de votre amplificateur.

Quels sont les risques d’une mauvaise correspondance amplificateur et enceinte ?

Si mon ampli est trop puissant

La première hantise lors de l’achat d’un ampli si celui-ci est puissant est de cramer ses enceintes. Mais est-ce réellement possible ?

Potentiellement oui, s’il est utilisé à volume trop élevé. En effet si la puissance de crête (voir notre article sur l’amplificateur audio) vient à dépasser la puissance admissible par vos enceintes, vous risquez alors d’endommager de manière définitive ces dernières.

Par contre si celui-ci est utilisé de manière raisonnable le rendu sonore sera de très bonne qualité et sans risque. Prenons l’exemple d’un amplificateur de 100 Watts couplé avec des enceintes de 50 Watts. Ici si vous réglez votre amplificateur sur la moitié de sa puissance, pas de problème et le son de sortie sera de très bonne qualité.

Si mon ampli n’est pas assez puissant

Contrairement à une idée reçue, un amplificateur pas assez puissant, et qui va être poussé au-delà de ses limites, pourra aussi endommager des enceintes. Bien trop souvent, par sécurité vous pouvez privilégier un ampli peu puissant pour ne pas abîmer vos enceintes avec un signal trop puissant. Et pourtant… !

Pour fonctionner de manière optimale et délivrer une qualité de son propre, une enceinte a besoin d’une alimentation puissante. Privilégiez donc un ampli suffisamment puissant pour fournir un signal de qualité continu à vos enceintes. Vous éviterez toute forme de distorsion et d’écrêtage de la part de votre amplificateur ce qui évitera d’endommager vos haut-parleurs.

Amplificateur volume

Nos conseils  

De manière générale, prévoyez un ampli d’une puissance équivalente ou légèrement supérieure à celle des enceintes. Nous l’avons vu précédemment, la meilleure solution pour alimenter de manière optimale vos enceintes sera de leurs fournir un signal puissant et constant, sans distorsion. Pour cela, prévoyez un ampli avec une puissance RMS correspondant à la moitié de la puissance max de votre enceinte.

Plus l’ampli sera puissant, plus il sera capable d’alimenter en son des enceintes à faible rendement (enceinte qui a besoin d’une puissance importante en watt par l’amplificateur pour atteindre un niveau sonore élevé). A l’inverse une enceinte à rendement élevé (>95dB) demandera moins de puissance de la part de votre amplificateur. Pour plus d’information au sujet du rendement des enceintes, nous vous préparons actuellement un article pour traiter en profondeur ce sujet.

En pratique, pour les professionnels, un ampli doit fonctionner toujours presque à fond, à 90% de son volume environ et les réglages seront effectués via la table de mixage.

En conclusion, si vous utilisez un amplificateur plus puissant que la puissance admissible de vos enceintes, vous ne devez pas l’utiliser au maximum de ses possibilités. Vous risquez d’endommager vos haut-parleurs de manière irréversible. De la même manière, un amplificateur trop peu puissant pour des enceintes (par exemple un ampli de 50W pour des enceintes de 150W) ne doit pas être utilisé au maximum de ses capacités non plus. Le risque ici est de voir l’amplificateur détériorer les bobines des haut-parleurs et de les faire fondre.